Se perdre dans le décor

KL LOTH, Selon l’expression « Se perdre dans le décor » (2016)

 

À l’occasion de l'exposition La Du-NOISE (à Saint-Sulpice Le Dunois), j’aborde le thème du paysage à travers mon expérience d’urbain se déplaçant en transports en commun : vu du train le paysage est-il un décor ?

Structuré de gare en gare, et donc de ville en ville, le réseau ferré donne une perception à distance, comme empêchée de la campagne et de ceux qui y vivent.

Jusqu’au jour où… hors du train…

Réalisé spécifiquement, « Se perdre dans le décor » est un ensemble de travaux qui constitue un récit lacunaire.

Cette série de 4 œuvres est accompagnée de 4 photos de paysages vus du train, en plus petit format.