The Darkening

« Le monde nous concède peu de choses à présent, il semble n’être que vacarme et angoisse ; cependant l’herbe et les arbres continuent de pousser. Et même si un jour la terre est recouverte de blocs de béton, le grand ballet des nuages se poursuivra dans le ciel. »

Hermann Hesse

The Darkening (L’Obscurcissement) met en avant diverses émotions inquiètes qui découlent de l’imaginaire développé autour de la couleur noire.

Pour le choix des mots j’ai procédé librement à partir d’associations, dans les trois principales langues présentes dans mon esprit, afin aussi d’explorer de nouvelles possibilités expressives.

Ces émotions sont combinées à des photos du ciel, évocateur tout autant de beau temps, que d’une relative étrangeté. L’ensemble trouvant dans le contexte actuel de troubles politiques et de sérieuses menaces écologiques un écho probable.

L’exposition "les mots me manquent", à la galerie-vitrine 4,Barbier de Nîmes du 15 octobre au 14 novembre 2021, a présenté un premier agencement à partir d’une sélection d’œuvres issues de la série The Darkening, achevée lors du premier confinement. Les photos montrées ici sont celles qui ont figuré dans l'exposition. 26 autres photos sont encore inédites.